Le bon sens

Assurance

Congés

Conseil communal

Parents-écoles

Inscription

Odénat Bouton

Quartier

Absence

Contact

Piscine - Gym

Formations obligatoires

Comprendre l’école

P.M.S

Conseils

Garderie

Palmarès

ODÉNAT
QUARTIER
Accueil Présentation Infos Contact

Web Design : J.Baeveghems

Nous avons consacré, l’année passée, une partie de nos concertations  à analyser l’écriture des élèves et à bâtir  différentes séquences de remédiations afin d’améliorer celle-ci dans notre établissement. Dès la rentrée une attention  toute particulière sera portée tant sur la qualité graphique que sur la production d’écrits et ce à tous niveaux. N’hésitez  pas à interroger la titulaire de votre enfant pour en savoir plus ...

Vous trouverez ci-dessous un article du journal  Le Soir qui traite de ce problème.

ENSEIGNEMENT / Une étude à grande échelle révèle un problème souvent méconnu

Un enfant sur trois n'écrit pas correctement


PHILIPPE BERKENBAUM

jeudi 28 août 2008, 09:44


Dans une classe de primaire, de six à dix élèves ont des problèmes graphomoteurs. Lorsqu'ils sont graves, ils peuvent conduire à l'échec.

L’écriture est un vecteur vital de communication. Aussi important qu’un sourire. Un enfant qui écrit mal en souffre dans sa vie quotidienne. © d. r.

Le B.A.-BA


Une bonne prise en main. Il n'existe qu'une bonne façon de tenir son crayon, bic ou stylo pour écrire : la prise dite « tripode ». L'instrument d'écriture doit reposer sur la première phalange du majeur et être soutenu par la partie latérale du pouce. L'index se dépose ensuite en toute légèreté, un peu recourbé.

Une bonne position. La chaise doit être assez proche de la table, les pieds doivent reposer sur le sol et les genoux ne doivent pas être trop hauts. Le dos doit être droit et les épaules légèrement inclinées vers l'avant, pour que la distance entre les yeux et la feuille soit d'environ 30 cm. La feuille doit former un angle de 20º par rapport au bord de la table et être inclinée vers la gauche pour un droitier, vers la droite pour un gaucher.

Un bon matériel. Lorsqu'il commence à écrire, l'enfant doit apprendre à gérer son mouvement. Il faut donc opter pour un matériel offrant une certaine résistance : un papier rugueux et des crayons ou pastels. A éviter : le stylo à bille, qui n'offre aucune résistance et empêche l'enfant de sentir ce qu'il écrit.

Avant, mon fils était un enfant très sociable, drôle et joueur. Maintenant, il éprouve plus de difficultés à nouer contact. Souvent, il ne se sent pas bien et adopte un comportement difficile. Il se plaint plus qu'avant, s'éveille de mauvaise humeur, dit se sentir malheureux et se dispute plus souvent avec ses frères. » Les parents du petit Dries, 9 ans, ont fini par identifier la source du changement de comportement de leur enfant. Dries éprouve des difficultés à écrire correctement. A l'école, il se sent à la traîne, largué, dévalorisé, et son humeur s'en ressent. Il n'a plus confiance en lui.

Page 1 Page 2